COCO – LE LAURÉAT DE 2017

L’histoire de Kim et de Coco:

Même si je n’ai jamais voulu de chien, mon mari et mes filles m’ont convaincue d’adopter Coco, un chien de deux ans. Le propriétaire devait s’en départir parce qu’il retournait aux études et que sa mère travaillait de longues heures en tant qu’infirmière et ne pouvait donc pas lui accorder de temps. J’étais un peu amère dès son entrée dans ma nouvelle maison. Il a même décidé de me laisser un cadeau sur le plancher de la cuisine. J’avais seulement accepté de le prendre pour une fin de semaine, question que nous puissions faire un essai. Après ce petit accident, j’avais très hâte de le renvoyer chez lui. La nuit arrivée, je l’ai vu sauter sur les lits de mes filles et les sentir pour s’assurer qu’elles allaient bien. Mon coeur a fondu et je suis tombée amoureuse de lui instantanément. J’avais dès lors un troisième enfant. Deux ans plus tard, ma mère a appris qu’elle était atteinte d’un cancer du poumon de stade 4. Le moins qu’on puisse dire, c’est que toute ma famille était dévastée. Au cours des huit mois suivants, son état s’est rapidement détérioré; respirer était devenu un combat. La photo que j’ai envoyée a été prise quelques jours avant son décès. Normalement, Coco est toujours dans la cuisine, où il attend qu’on lui donne sa nourriture. Mais cette journée-là, et toutes celles qui ont suivi, il est allé directement dans le salon, où le lit d’hôpital de ma mère était. Il se couchait à côté d’elle et ne la quittait plus jusqu’à ce que nous repartions à la maison. Ayant vécu 50 ans avec ma mère, mon père se sentait très seul après son décès. Sans elle, il était désemparé. Je lui rendais souvent visite avec Coco qui, chaque fois, sautait sur ses genoux pour le réconforter et le faire sourire. Nous remercions Dieu qu’il fasse partie de notre famille. Je ne sais pas ce que nous ferons sans lui quand son temps viendra. J’éprouve tant d’amour pour lui et je ne peux pas croire que j’ai déjà vécu ma vie sans vouloir de chien. Chaque jour, il est notre héros.

SHADOW – LE LAURÉAT DE 2016

Shadow est le chien-guide pour personnes épileptiques de Kayla Aolick. Kayla est atteinte d’épilepsie (en raison d’une tumeur cancéreuse au cerveau), et on lui a suggéré d’acquérir un chien-guide pour personnes épileptiques pouvant l’aider à gérer ses crises. Kayla a été jumelée à Shadow par la Fondation des Lions du Canada – Chiens-guides il y a trois ans et demi, et cette nouvelle relation a complètement changé sa vie. Shadow est véritablement devenu son meilleur ami et son fidèle compagnon. Kayla estime que Shadow est entré dans sa vie au moment où elle en avait le plus besoin, et depuis, elle a pu retrouver son autonomie. Shadow l’a aidée à surmonter des obstacles et à relever de nouveaux défis alors qu’elle s’en croyait incapable. Dans l’ensemble, Kayla est reconnaissante envers Shadow de toujours être son «ange gardien» – de la protéger, de la surveiller et de permettre à sa famille d’avoir l’esprit tranquille en sachant qu’elle est toujours entre bonnes mains (ou plutôt entre bonnes «pattes»).