Zola

Zola, un labradoodle brun chocolat jovial et adorable, est devenue membre de la famille Church il y a près de huit ans, malgré les réticences initiales de Matthew Church lui-même, qui ne se considérait pas vraiment comme un amateur de chiens. Toutefois, après des pressions considérables de la part d’une de leurs filles, Olivia (qui a même produit une recherche bien documentée), Matthew et son épouse Patricia ont fini par accepter d’accueillir un nouveau membre dans leur famille. À l’époque, Matthew n’aurait jamais pu imaginer à quel point Zola lui serait redevable et rendrait la famille éternellement reconnaissante de l’avoir intégrée au clan.

Quelques semaines avant le jour de Noël 2014, en revenant d’une longue randonnée de vélo à 23 h 40, Matthew s’est plaint à Patricia d’avoir des douleurs à l’épaule et au coude. Celle-ci lui a donné deux aspirines avant que Matthew monte au troisième étage de leur domicile du centre-ville de Toronto pour regarder la télévision. Soudainement, sans aucun avertissement, son coeur a cessé de battre et toutes ses fonctions vitales l’ont lâché. Matthew s’est écroulé sur le plancher, en état de mort clinique. Deux étages plus bas, Patricia était en train de lire devant le foyer du salon, avec Zola étendue paisiblement à ses pieds, et ignorait tout du drame qui se déroulait. Elle avait bien entendu un bruit sourd et étrange, mais mettant de côté sa tendance habituelle à se préoccuper de tout et de rien, elle ne s’en était pas inquiétée et avait repris sa lecture. À l’inverse, Zola, une chienne au tempérament habituellement calme, s’est dressée sur ses pattes et a commencé à grogner et à japper en direction de Patricia, cherchant à attirer son attention de manière agressive. Patricia ne savait pas comment interpréter ce comportement, si inhabituel chez elle. Zola l’a pratiquement traînée au pied des escaliers et a continué à japper et à grogner. Patricia s’est donc résignée à suivre Zola dans les escaliers.

Lorsque les deux sont arrivées au troisième étage, Matthew gisait face contre terre. Il était immobile, avait le teint bleu et ne donnait aucun signe de vie. Patricia, une psychiatre qui travaille en milieu hospitalier et qui reçoit chaque année une formation en soins immédiats, a immédiatement commencé à faire la réanimation cardiorespiratoire. Leur fille Alice a appelé au 911, et moins de 10 minutes plus tard, les ambulanciers étaient sur les lieux. À la troisième tentative, le défibrillateur a réussi à réactiver le coeur de Matthew, et celui-ci a été amené sur-le-champ à l’hôpital pour y subir une intervention d’urgence. Contre toute attente, Mathew s’est rétabli complètement, et il croit fermement que s’il est encore de ce monde aujourd’hui, c’est grâce à l’intuition et à la persévérance de Zola. Qu’est-ce que la chienne a bien pu ressentir ce soir-là deux étages plus bas? Nous ne le saurons sans doute jamais, mais chose certaine, Matthew est reconnaissant envers Zola pour son comportement ayant permis de lancer toute une série d’interventions qui ont non seulement permis de lui sauver la vie, mais carrément de le ramener à la vie. Zola porte maintenant en guise d’insigne d’honneur une médaille en laiton sur laquelle il est inscrit qu’elle a sauvé une vie humaine.